mercredi 31 mai 2017

Atelier Sculpture des Korrigans avec Pierre-Alain, éducateur


Cet atelier est axé sur la rencontre. La rencontre du bricolage et de l’art.

La rencontre de deux morceaux de bois que l’on aide à faire tenir ensemble, à accrocher, avec un clou.

La rencontre de la lame de la scie avec le bout de bois que l’on veut couper, auquel on veut enlever une partie.

La rencontre de deux enfants qui travaillent ensemble autour d’un même projet et s’entraident.

Il s’agit  essentiellement d’accumuler de la matière, comme on accumulerait du savoir ou du savoir-faire, de dépasser les contraintes de formes, d’espaces, d’affinités, de partager.

Il ne s’agit pas de faire du beau, mais de faire.

Le beau surgit de la beauté de la rencontre.









Art Plastique à la Maison de l’enfant.


Ces images introduisent un article vidéo plus conséquent  que nous vous proposerons dans les semaines à venir où Michi expliquera sa démarche et l’axe de son travail avec les enfants.


Kareen, Art Thérapeute et Michi, éducatrice jeunes enfants et coordinatrice scolaire.

mardi 30 mai 2017

HIPPOCAMPE D’OR POUR l'IMPRo RENE ZAZZO

Suite à leur participation au  CONCOURS  HIPPOCAMPE 2017, sur le thème "Je l'aime, ... raconte en BD", les jeunes de l’IMPRO René Zazzo  de Montlignon exposent  leur BD primée Hippocampe d’Or, ainsi que plusieurs autres Bandes Dessinées réalisées par enfants, jeunes ou adultes  en situation de handicap.

Bravo à Cassandra, Lily, Aly, Anthony, Bakary et Christopher !

« On a tous dit ce que l’on aime et ce qu’on aimerait être plus tard. »

C’est dans le cadre du célèbre Festival de la BD  à Angoulême, que l’association Hippocampe  organise , chaque année depuis 2005 , un concours de Bande Dessinée ouvert aux personnes en situation de handicap , ouvert à plusieurs pays européens . Créée en 2005, l’association Hippocampe a  pour objectif principal le développement d'actions culturelles et artistiques en faveur des personnes en situation de handicap ou de leur accès aux arts et à la culture. 

Cette exposition a pour objectif de présenter le concours Hippocampe ainsi que le travail réalisé par les jeunes de notre IMPRO en particulier et d’exposer plusieurs œuvres individuelles ou collectives récompensées par le prix Hippocampe.






Petit récit autour du Dr Maboul


Voici le témoignage du psychomotricien de l'ITEP Chevaleret, autour du jeu de société Dr Maboul : 

Je suis psychomotricien et j’ai commandé à l’association de la grande recrée plusieurs jeux dont, le Dr Maboul. Dans ce jeu, il y a un patient allongé sur une table d’opération en 2 dimensions et nous devons tenir le rôle du médecin. A l’aide d’une pince métallique, il faut retirer tous les objets en plastique coincés dans son corps. Si nous touchons les bords, le patient vibre et il faut recommencer. J’ai essayé le jeu moi-même et je l’ai trouvé assez difficile, il fallait faire preuve de beaucoup de patience, de gérer sa frustration, d’être très précis et de fixer intensément son attention pendant un certain temps.

Au cours d’une séance avec un enfant de 11ans, je me suis retrouvé à court d’idée. Je lui ai donc proposé d’aller chercher dans les placards des nouveaux jeux qu’il aimerait essayer. Il choisit alors le « Dr Maboul ». « Aïe » pensais-je, « ça risque d’être compliqué ». En effet, l’enfant en question était assez distractible, intolérant à la frustration et peu habile. Donc, à priori, pas les qualités premières pour réussir ce jeu. « Tant pis », pour une fois qu’il choisissait spontanément quelques choses de nouveau, pas question de passer à côté de cette opportunité. On a donc commencé à y jouer.

Au début, je mettais les objets les plus gros et les plus faciles à négocier pour ne pas qu’il se retrouve en situation d’échec trop rapidement. Le jeu se déroulait bien, il souriait, faisait des blagues et au bout d’un certain temps a réussi à retirer toutes les ‘pommes’, les ‘seaux’  et autres ‘stylos’ du corps de ce pauvre patient.

« Bien, maintenant que j’ai réussi tu vas mettre les autres objets que tu as laissé dans la boite, je vais tous les faire et les réussir, tu vas voir » me dit-il.

« Aïe, aïe » pensais-je de nouveau. Je redoutais fortement que l’accumulation des frustrations soit trop difficile à gérer pour lui. Mais devant son insistance et son désir de me montrer à quel point il pouvait passer outre de ses difficultés j’acceptais de continuer le jeu.
A ma grande surprise il réussissait assez bien la plupart des éléments, mais il avait laissé le plus dur à la fin. Une ‘licorne’ coincé dans le ventre.

Il essaya une première fois, le patient vibra instantanément, une deuxième fois, pareil etc.. Après 10 tentatives, j’avais arrêté de compter. j’essayais de calmer l’enfant et de le rassurer car je voyais bien qu’il avait du mal à supporter cette situation. Mais il a continué, encore et encore. Un acharnement à la fois beau tellement il était important pour lui de prouver à soi et à l’autre qu’il est ‘capable de’ et aussi difficile, car plus il ratait plus son geste devenait moins précis.

Et quand je me suis préparé à changer de jeu, a arrêter, pour éviter de se retrouver dans une situation qui risquait de le mettre en trop grande difficulté, là, comme par magie, comme ci le jeu lui-même s’était transformé en allié, au bout d’une énième tentative il réussit !
C’était le geste parfait, exécuter à la perfection et dans les meilleurs conditions.

Soudain Son visage s’illumina, je ressenti toute la fierté qui émanait de lui. Pour des enfants qui ont vécu et ressenti de nombreux échecs et déceptions, il est essentiel de faire aussi expérience de l’accomplissement et de la fierté.


Il est ainsi reparti avec un large sourire, la posture droite et digne. Merci Dr Maboul.

Chantier de modernisation de l'ITEP Laborie

Le site de Montlignon est chantier pour encore quelques mois.

Dans le cadre d’un projet de rénovation des locaux, un nouveau lieu de vie est en train de voir le jour pour l’ITEP Laborie. Ce nouvel espace sera entièrement accessible aux personnes handicapées.  Une nouvelle chaudière plus écologique sera installée et à terme elle distribuera également  les pavillons alentour (chauffage au sol).

Les travaux sont réalisés en interne et Jean-Guy Cadic en est le pilote.

L’idée de ce nouveau pavillon est de proposer deux espaces de vie modulables. Soit une unité de 10 enfants, soit deux unités de 5 enfants.  Ce pavillon aura une fonction d’internat et d’externat. Il comprendra des chambres individuelles, une cuisine, un lieu de vie.

Au sous-sol un atelier multiservices sera proposé. Cela permettra d’accompagner les jeunes dans une orientation préprofessionnelle et d’accéder à des ateliers proposant entre autre la plomberie et l’électricité.  Il y aura là un vestiaire et des douches.





Les meubles à aromates de l'IMPRo Zazzo


Rien ne se perd, tout se transforme !

dans le cadre de leurs activités horticoles, les jeunes de l'IMPRo Zazzo font preuve d'une créativité mêlant écologie et récupération : Ils confectionnent des meubles à aromates à partir de palettes en bois. Une bonne manière de protéger l'environnement tout en confectionnant des objets utiles. 

On ponce
On plante
On vernit
On peint  

Et voilà le travail !





mercredi 24 mai 2017

Un amour de Karaoké au GEM l'Entre Temps

Bonjour,
Le GEM de Saint-Denis présente sa dernière composition théâtrale :


💘Karaoké Love💘


Samedi 03 juin à 20h30
à la Maison de la jeunesse (Ligne 13)
Place de la Résistance à Saint-Denis


Sport Adapté : retour sur la journée de détection


Photo : District Val-d'Oise


L'ITEP Laborie participait en Mars dernier à la première journée de détection pour la création d'une équipe départementale du Val-d'Oise de Football ESPOIR Sport Adapté.

Voici un article de Claude Petrolesi retraçant cette journée. 

mercredi 17 mai 2017

Vivre FM aux portes ouvertes du GEM d'Arnouville

Vivre FM était au GEM Les Mille et Une Vie d'Arnouville, qui fêtait ses 10 ans, le 10 Mai dernier. 

Merci à Désiré Teivao pour ce reportage.




Exposition de Bédés à la MDPH 95


dans le cadre d'une exposition de Bandes-dessinées organisée par la MDPH 95, les jeunes de l'IMPRO Zazzo exposeront leur travail primé (premier prix s'il vous plait !) réalisé dans le cadre du concours Hypocampe organisé lors festival d'Angoulême 2017 sur le thème "Ce que vous aimez."

Rendez-vous du 22 Mai au 12 Juillet 2017, 2 avenue du parc, 95 000 Cergy.


mardi 16 mai 2017

L'ITEP l'Oratoire en photos

Retour en photos sur les derniers événements de l'ITEP l'Oratoire à Marines : Intervention de l'API, atelier sculpture métal et béton, journée multisports adaptés du 13 Mai, la journée parentalité du 22 Avril et le samedi arts créatifs avec les parents le 18 Mars. 
 



















 
© Le blog de la Mayotte
Maira Gall